En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus et gérer ces paramètres. x
A- A A+

Le traitement des cancers en général, et du cancer colorectal en particulier, repose sur un ensemble de stratégies qui utilisent les ressources de la chirurgie, des médicaments anticancéreux et, dans le cancer du rectum, de la radiothérapie. Le choix de votre traitement a été fait par une équipe pluridisciplinaire, en fonction de l’étendue de la maladie, des caractéristiques de votre tumeur et des particularités de votre cas.
 
Comment a été déterminé votre traitement personnalisé ?


En cancérologie, les prises de décisions sont enrichies par la réflexion collective et se font en Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP). Différents spécialistes participants à votre prise en charge sont présents à cette réunion : un chirurgien digestif spécialisé, un cancérologue ou un gastroentérologue spécialisé en oncologie digestive, un radiologue spécialisé en imagerie des cancers digestifs et en radiologie interventionnelle, un anatomopathologiste et tout autre spécialiste qui pourrait être utile tel qu’un oncogériatre (spécialisé dans les cancers des personnes âgées), un onco-généticien (pour les formes familiales de cancer), ou un spécialiste de la douleur.
Ces professionnels travaillent en collaboration au sein de l’établissement de santé dans lequel vous recevez vos traitements, ou en ville, et toujours en lien avec votre médecin traitant (généraliste ou gastro-entérologue). Leurs décisions se fondent sur les recommandations officielles, elles-mêmes reposant sur les résultats d’études cliniques comparant les différentes stratégies de prise en charge.
 
Votre Programme Personnalisé de Soins (PPS)


Votre Programme Personnalisé de Soins (PPS) comporte les différentes étapes et le calendrier de votre traitement : chirurgie, chimiothérapie (si nécessaire), radiothérapie (dans le cancer du rectum) et autres traitement selon le cas. Ce document vous a été remis ou le sera bientôt. Dans ce dernier cas, vous pourrez l’accepter, le discuter, le refuser ou demander un deuxième avis. Prenez le temps de réfléchir, posez toutes vos questions avant de donner votre réponse.
Vous pouvez être informés de toutes les options thérapeutiques disponibles dans votre situation avec une information sur les bénéfices attendus et les effets indésirables potentiels.
Une consultation avec une infirmière pourra vous être proposée. Elle vous expliquera la planification de vos divers rendez-vous, vous transmettra des documents concernant votre maladie et des informations concernant le déroulement des soins. Vous pourrez la joindre par téléphone si une question vous préoccupe.
Il est important que vous ayez établi un climat de confiance avec votre équipe soignante. En effet, l’échange d’informations, dans les deux sens, est important pour une bonne prise en charge de votre maladie, mais également des effets indésirables des traitements.
N’hésitez pas à poser les questions qui vous préoccupent et à les reposer autant de fois que nécessaire pour obtenir une réponse claire.
 
Les traitements du cancer colorectal


La prise en charge du cancer colorectal repose sur trois types de traitements :

  • la chirurgie : votre chirurgien vous expliquera la technique opératoire qu’il utilisera dans votre cas et vous parlera de l’éventualité d’une stomie (« anus artificiel »). La stomie est généralement temporaire (quelques mois), le temps que l’intestin cicatrise, mais elle peut être permanente, en particulier chez les patients opérés d’un cancer situé dans la partie basse du rectum.
  • les traitements médicamenteux (chimiothérapies et thérapies ciblées) : si le stade d’évolution de votre maladie nécessite la prescription de médicaments anticancéreux, votre oncologue prendra le temps de vous expliquer votre traitement, son mode et son rythme d’administration. La chimiothérapie nécessite généralement la pose d’une chambre implantable  à cathéter.
  • la radiothérapie (rayons) est plutôt réservée aux cancers du rectum, avant ou après chirurgie. Son but est d’éviter des rechutes voire d’augmenter les chances d’une chirurgie qui préserve les fonctions du rectum. Votre radiothérapeute vous informera sur votre traitement et le rythme des séances.

Ces différents traitements peuvent être prescrits seuls ou associés et ont pour objectifs selon les cas :

  • d’enlever complètement une tumeur qui n’a pas fait de métastases ;
  • de réduire le volume de la tumeur et/ou des métastases ;
  • d’enlever des métastases ;
  • de diminuer le risque de récidive ;
  • d’augmenter la durée de vie (en ralentissant le développement de la tumeur et/ou des métastases) ;
  • d’améliorer la qualité de vie.

Chacun de ces traitements peut présenter des effets indésirables plus ou moins gênants. Il est important que vous en parliez à votre médecin, des solutions existent.
 

Le traitement des cancers du côlon repose essentiellement sur la chirurgie et, éventuellement, la chimiothérapie, selon le stade d'évolution.

Le traitement des cancers du rectum repose en premier lieu sur la radiothérapie, c’est-à-dire l’administration localisée de rayons ionisants capables de tuer les cellules cancéreuses.

Les personnes qui ont subi un traitement contre le cancer colorectal font l’objet d’un suivi médical rapproché pendant plusieurs années, afin de dépister rapidement d’éventuelles récidives.