En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus et gérer ces paramètres. x
A- A A+

Chaque type de traitement contre le cancer colorectal peut provoquer des effets indésirables, variables en nature et en intensité selon chaque patient. Des traitements existent pour soulager la plupart de ces effets indésirables, n’hésitez pas à les signaler à votre équipe médicale.

Les effets indésirables de la chirurgie dans le traitement du cancer colorectal

Les effets indésirables du traitement chirurgical du cancer colorectal varient selon la taille et la localisation de la tumeur, le type de chirurgie pratiqué, et les particularités de chaque patient.
Dans le cas de la chirurgie du côlon, les éventuels effets indésirables à court terme sont :

  • de la fatigue,
  • des douleurs qui seront prises en charge pour préserver votre confort,
  • un défaut de cicatrisation de la suture entre les deux parties restantes du côlon,
  • un abcès ou un hématome au niveau des plaies,
  • rarement, une hémorragie.

Les éventuels effets indésirables de la chirurgie du rectum sont identiques à ceux listés ci-dessus, avec parfois l’apparition d’une fistule (un canal entre la peau et le rectum parallèle à l’anus) et de la rétention d’urines (surtout chez les hommes).

À plus long terme, les personnes qui ont subi une intervention chirurgicale au niveau du côlon ou du rectum peuvent souffrir d’une augmentation de la fréquence des selles (plusieurs fois par jour), d’envies impérieuses d’aller aux toilettes, voire d’incontinence fécale. Ce type d’effet indésirable tend à s’atténuer avec le temps, mais le retour à la normale peut prendre plusieurs mois.
Dans de très rares cas, après un cancer du rectum chez l’homme, des troubles de l’érection peuvent apparaître qui seront le plus souvent soulagés par des traitements.

Les effets indésirables des chimiothérapies contre le cancer colorectal

Les effets indésirables de la chimiothérapie et des thérapies ciblées varient selon les médicaments utilisés, les doses administrées et les personnes. On retrouve principalement :

  • de la fatigue après les séances,
  • des nausées et des vomissements, voire une perte d’appétit,
  • de la diarrhée,
  • un risque accru d’infection ou d’hémorragie si la baisse des globules blancs ou des plaquettes sanguines est importante,
  • des sensations d’engourdissement ou de fourmillement au niveau des pieds ou des mains,
  • des aphtes et des irritations de la bouche,
  • des rougeurs au niveau de la peau,
  • la chute de cheveux est peu fréquente dans le traitement du cancer colorectal.

Les effets indésirables de la radiothérapie dans le cancer colorectal

Les effets indésirables de la radiothérapie utilisée dans le traitement du cancer du rectum varient selon la zone traitée, la dose de rayons délivrée, la technique utilisée, l’effet des autres traitements du cancer, votre propre sensibilité et votre état de santé général. Sont parfois observés :

  • de la fatigue,
  • une irritation de la vessie (cystite),
  • une inflammation du rectum (rectite), de l’anus, ou du vagin,
  • des crises d’hémorroïdes,
  • des diarrhées et des maux de ventre,
  • une évacuation des selles plus fréquente, voire une envie pressante et continuelle d’aller à la selle,
  • des rougeurs de la peau,
  • une perte d’appétit.