En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus et gérer ces paramètres. x
A- A A+

Glossaire médical

Tout A B C D E G H L M N O P R S T
Terme Définition
Adénocarcinome

Cancer développé à partir du revêtement (ou épithélium) d’une glande. Les plus fréquents sont développés dans le sein, la prostate ou le côlon.

Adénome

Un adénome est une tumeur bénigne développée à partir d’une glande. Elle peut évoluer vers une tumeur maligne, l’adénocarcinome. Dans le côlon, c’est une tumeur glandulaire correspondant à un foyer circonscrit de dysplasie. Par définition, un adénome est donc une dysplasie. Un adénome est une tumeur néoplasique bénigne, précurseur d’une tumeur néoplasie maligne, le cancer colorectal. La forme d’un adénome est variable, en relief on parle de polype adénomateux, sinon il s’agit d’un adénome plan.

Adénome avancé

L’adénome avancé est un adénome :

  • - de taille ≥ 1 cm
  • - ou à contingent villeux supérieur à 25 %
  • - ou en dysplasie de haut grade
Adjuvant

Un traitement adjuvant (en général chimiothérapie ou radiothérapie) est un traitement qui renforce ou complète les effets du traitement principal (chirurgie le lus souvent).

Anus

Orifice extérieur du rectum par lequel sortent les selles.

Biopsie

Prélèvement d’un petit fragment d’intestin (ou d’un autre organe) destiné à être analysé au microscope.

Cancer

Un cancer est une prolifération cellulaire clonale qui échappe à tout contrôle. Synonyme : tumeur maligne.

Capsule d’endoscopie

La capsule d’endoscopie est une caméra vidéo miniaturisée de la taille d’une grosse gélule destinée à explorer l’intestin grêle. A usage unique, elle est avalée puis parcourt tout le tube digestif avant d’être éliminée par voie naturelle.

Carcinome

Cancer développé sur un épithélium (synonyme : épithélioma). Il en existe deux types : les adénocarcinomes développés à partir du revêtement d’une glande et les carcinomes épidermoïdes.

Carcinome in situ

Cancer au tout début. Il n’a pas encore envahi les tissus voisins et n’a aucun risque de métastase. Son ablation entraîne la guérison complète. Au sens strict, un carcinome in situ n’est pas encore un cancer, mais plutôt une dysplasie. Cependant, un carcinome in situ a un risque élevé de devenir un authentique cancer.

Chimiothérapie

Traitement par des substances chimiques, médicaments extraits de végétaux ou produits en laboratoire par synthèse.

Côlon

Gros intestin. Il fait suite à l’intestin grêle, commence au caecum et se termine par le rectum. On le divise en côlons droit (ou ascendant), transverse et gauche (ou descendant).

Coloscopie

Réalisée sous une brève anesthésie générale, la coloscopie est un examen qui permet d’explorer l’intérieur du rectum et de la totalité du côlon à l’aide d’un appareil muni d’une caméra introduit par l’anus.

Coloscopie virtuelle

Exploration radiologique du côlon fondée sur le scanner (ou l'IRM = Imagerie par Résonance Magnétique). Le traitement informatique des images permet de réaliser des vues en trois dimensions du côlon, simulant les images de la coloscopie.

Crohn

Maladie inflammatoire chronique de l’intestin de cause inconnue, associant vraisemblablement des facteurs génétiques et environnementaux. En cas d’atteinte étendue et après de nombreuses années d’évolution elle augmente le risque de survenue d’un cancer du côlon-rectum.

Cæcum

Portion du côlon la plus proche de l’intestin grêle.

Dysplasie

Anomalies cellulaires, nucléaires et cytoplasmiques, et architecturales qui précèdent la survenue du cancer.

Endoscopie

L’endoscopie permet d’explorer l’intérieur de certains organes à l’aide d’un appareil muni d’une caméra. L’endoscopie du rectum et du côlon repose sur deux types d’examen : la coloscopie et la recto-sigmoïdoscopie.

Épidémiologie

Discipline qui étudie les différents facteurs intervenant dans l’apparition et l’évolution des maladies, ainsi que leur fréquence et leur répartition.

Épreintes

Coliques violentes, soudaines et douloureuses qui précèdent l’évacuation de selles.

Gastroentérologie

Médecin spécialisé dans les maladies du tube digestif : estomac, intestin, foie, pancréas…

Hémorroïdes

Varices des veines de l’anus.

Lavement baryté

Le lavement baryté est un examen radiologique qui permet d’explorer le rectum et le côlon grâce à l’injection par l’anus d’un produit opaque aux rayons x, la baryte.

Lynch

Maladie héréditaire caractérisée par la présence de plusieurs (trois ou plus) personnes atteintes de cancer dans une famille proche. Il s’agit principalement de cancers de l’intestin, l’utérus, du rein, de l’estomac ou de l’ovaire. Les personnes atteintes ont un risque très élevé d’avoir un cancer colorectal à un jeune âge.

Méléna

Émission par l’anus de sang noir, digéré.

Néoplasie

Une néoplasie est une tumeur constituée de tissu néoformé, soit bénigne (par exemple adénome), soit maligne (par exemple adénocarcinome).

Le terme de néoplasie intra-épithélial est aussi employé pour désigner la dysplasie (anomalies cellulaires, nucléaires et cytoplasmiques, et architecturales qui précèdent la survenue du cancer).

Occlusion intestinale

Obstruction de l’intestin qui entraîne un arrêt des matières fécales et des gaz, des douleurs abdominales et des vomissements.

Polype

Un polype est une excroissance développée sur une muqueuse. Le terme de polype est utilisé à tort dans le langage courant pour désigner la lésion qui précède la survenue du cancer. C’est le terme d’adénome ou de polype adénomateux qu’il faudrait employer.

Polypectomie

Ablation de polype.

Polypose

Maladie rare caractérisée par le développement de multiples polypes.

Polypose adénomateuse familiale

Maladie héréditaire rare caractérisée par l’apparition d’une multitude de polypes adénomateux du côlon et du rectum. Tôt ou tard, ces polypes vont conduire au cancer. Les personnes atteintes sont donc à risque très élevé de cancer colorectal.

Radiothérapie

Traitement par les rayons (radiations ionisantes).

Recto-sigmoïdoscopie

La recto-sigmoïdoscopie est un examen qui permet d’explorer l’intérieur du rectum et de la partie terminale du côlon (le côlon sigmoïde et parfois le côlon gauche) à l’aide d’un appareil muni d’une caméra introduit par l’anus.

Rectocolite hémorragique

Maladie inflammatoire chronique de l’intestin de cause inconnue, associant vraisemblablement des facteurs génétiques et environnementaux. En cas d’atteinte étendue et après de nombreuses années d’évolution elle augmente le risque de survenue d’un cancer du côlon-rectum.

Rectorragie

Émission de sang rouge par l’anus.

Rectum

Portion terminale du côlon qui sert de réservoir et aboutit à l’anus.

Selles

Matières fécales, fèces, caca.

Sigmoïde

Portion du côlon située juste au-dessus du rectum.

Ténesme

Tension douloureuse de l’anus avec sensation de brûlures et envies continuelles d’aller à la selle.

Toucher rectal

Examen au cours duquel le médecin explore le rectum à l’aide d’un doigt introduit dans l’anus.