En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus et gérer ces paramètres. x
A- A A+

Le traitement du cancer du côlon repose essentiellement sur la chirurgie et, éventuellement, la chimiothérapie, selon le stade d'évolution.

Le traitement du cancer du côlon selon son stade d’évolution

Le traitement du cancer du côlon varie selon son stade d’évolution :

  • Stades d’évolution 0 et I : chirurgie consistant à enlever la partie du côlon atteinte.
  • Stade d’évolution II : chirurgie consistant à enlever la partie du côlon atteinte et, éventuellement, chimiothérapie.
  • Stade d’évolution III : chirurgie consistant à enlever la partie du côlon atteinte et les ganglions avoisinants, suivie d’une chimiothérapie.
  • Stade d’évolution IV : si possible, chirurgie pour enlever la tumeur et les métastases (parfois deux interventions successives sont nécessaires), avec chimiothérapie entre les deux interventions chirurgicales ou si la chirurgie n’est pas possible. Cette chimiothérapie peut être associée à d’autres types de traitement injectables (« thérapie ciblée » avec des anticorps monoclonaux).

La chirurgie dans le traitement du cancer du côlon

Le traitement chirurgical du cancer du côlon est effectué systématiquement. En l’absence de métastases, il est pratiqué dès le diagnostic.

Le traitement chirurgical du cancer du côlon consiste à retirer la partie du côlon atteinte de cancer, ainsi que le tissu qui l’entoure (mésocôlon) et au moins une douzaine de ganglions avoisinants qui seront analysés au laboratoire à la recherche de cellules cancéreuses.

Selon la taille de la tumeur, cette intervention peut se faire pendant une coloscopie (pour enlever un polype cancéreux identifié précocément), par cœlioscopie (à travers de petits orifices de la paroi abdominale grâce à des instruments montés sur des sondes) ou par chirurgie classique (ouverture de l’abdomen, également appelée laparotomie).

La chimiothérapie dans le traitement du cancer du côlon

Si des métastases ont été identifiées, une chimiothérapie anticancéreuse est pratiquée avant l’intervention chirurgicale pour réduire la taille de la tumeur et tester sa sensibilité à la chimiothérapie. Une chimiothérapie peut également être administrée après la chirurgie si le médecin suspecte un risque élevé de récidive.

Les effets indésirables de la chimiothérapie du cancer du côlon

La chimiothérapie nécessaire pour traiter le cancer du côlon peut provoquer certains effets indésirables. Ces effets ne sont heureusement pas tous ressentis par les patients. Les médecins spécialisés savent aider leurs patients à prévenir ces effets indésirables à l’aide de traitements spécifiques, et à mieux les supporter lorsqu’ils surviennent. Ces effets indésirables peuvent être :

  • des nausées et des vomissements ;
  • des diarrhées ;
  • des irritations de la bouche (stomatites) ;
  • de la fièvre ou des frissons ;
  • un essoufflement à l’effort ;
  • des douleurs des mains et des pieds (neuropathies).